communicant.info | Les rouages de la communication... digitale
Une stratégie de communication digitale ne peut se résumer à une accumulation d'actions opérationnelles. Découvrons ensemble quelques pistes pour optimiser la stratégie digitale de votre projet culturel.
rouages, communication, digitale, stratégie, projet, culturel
242
post-template-default,single,single-post,postid-242,single-format-standard,ajax_fade,page_not_loaded,,qode-title-hidden,qode_grid_1300,qode_popup_menu_push_text_right,footer_responsive_adv,qode-content-sidebar-responsive,qode-child-theme-ver-1.0.0,qode-theme-ver-10.0,wpb-js-composer js-comp-ver-4.12,vc_responsive

LES ROUAGES DE LA COMMUNICATION … DIGITALE

Dans la rubrique « Je veux Un support de communication », nous avons mis un certains nombre d’outils digitaux à l’honneur (site internet, réseaux sociaux…).

Cependant une stratégie de communication digitale ne peut se résumer à une accumulation d’actions opérationnelles. Découvrons ensemble quelques pistes pour optimiser la stratégie digitale de votre projet culturel. Nous revenons d’ailleurs en détail sur ce sujet dans notre livre blanc « l’identité numérique d’un projet culturel ». Vous pouvez le télécharger ici.

POURquoi avoir une stratégie ?

1 – Pour coordonner vos différentes actions sur le web et faire en sorte que chaque support réponde à l’autre.
2 – Pour avoir une vision globale d’internet. Et surtout partager cette vision avec celles de vos publics

3 – Pour donner le même sens à toutes les actions que vous envisagez sur Internet. Vos efforts convergeront vers le même but : vendre des billets, acquérir de la visibilité, faire venir les visiteurs…

4- Pour mieux relier le offline (hors-ligne) et le online  (en ligne): par exemple relier votre billetterie en ligne et votre salle de spectacle, votre boutique de musée et celle en ligne

 

CONSTRUIRE

Rappelez-vous : La communication est au service de votre projet culturel : sa valorisation, sa visibilité, sa notoriété.Et au delà de cette utilisation elle apporte un sens à votre stratégie. Elle l’enrichit par une vision. Ce sont les même règles pour votre communication digitale : construisez- la sur des bases solides.

 

INTERNET : UN éCOSYSTème !

Qu’est qu’un écosystème ? C’est un ensemble constitué d’un biotope (environnement, géologique, climatique…) et d’une biocénose (communautés d’êtres vivants). A l’intérieur de celui-ci, se tissent des relations complexes entre les espèces et leur environnement, entre les différentes espèces mais aussi à l’intérieur d’une même population d’espèces.

Internet, c’est la même chose. C’est un lieu d’interaction. Ce sont différents lieux de vie, d’action reliés entre eux… Si vous utilisez internet comme un canal dans lequel vous faites passer vos messages… Vos efforts risquent d’être vains.
Votre structure culturelle sait probablement comment s’ancrer un territoire physique. Vous avez peut être fait une étude pour connaître les
populations de celui-ci ? Faites la même chose sur internet !

 

Internet : des usagers

Dans cet écosystème, vous aller trouver différentes communautés, différentes populations… Posez-vous la question : Mes publics sont-ils dans telle ou telle communauté ? Pourquoi faire ? Que cherchent-ils ? Comment le font-ils ?

Et quelles pratiques ont-ils sur internet : quels contenus recherchent-ils ? Sur quels supports vont-ils les chercher ? Quelles sont leur motivations (se divertir, apprendre, vivre une émotion, créer du lien social…) ? Sont-ils à la recherche de l’information ? Ou est-ce qu’ils la partagent, la produisent ?

 

traduire votre projet de sens

On l’a déjà vu : votre communication doit être au service de votre projet de sens et vice versa… Quelles sont les valeurs que vous voulez
véhiculer ? Qu’est-ce qui fait votre unité artistique ? Quelle promesse faites-vous à vos publics ?
Pour éviter un empilage d’actions opérationnels sur le web / des terminaux mobiles, il vous faut traduire votre projet artistique, votre projet de sens. Il vous faut reconstruire votre univers artistique sur le web. Et cela, dans l’optique d’immerger vos publics dans votre écosystème.

Repartez des fondements de votre projet : identité, valeurs, vocation, missions, positionnement et réfléchissez en quoi internet peut contribuer à votre vision, votre discours artistique.

 

C’est bien beau tout ça… mais comment je passe à l’action ?

Ne vous focalisez pas sur l’outil digital mais sur l’expérience que vous souhaitez / pouvez proposer à vos publics. Réfléchissez au parcours artistique dans lequel vous l’invitez, à l’histoire que vous voulez raconter… Imaginez ce qu’attendent vos publics et comment leurs attentes peuvent rencontrer les promesses de votre projet culturel. Enfin vient la question : quelle place peut prendre le digital dans tout cela ?

Étiquettes :