EvénementsMuseum Connections

Museum Connections – 3 questions à Anne Létondot (Illustration de patrimoine)

Anne Létondot / Illustration de patrimoine

Mettre en valeur les « pépites architecturales qui valent le coup d’oeil » grâce à son oeil aiguisé d’architecte et à son talent d’illustratrice, c’est le pari d’Anne Létondot. Celle-ci a créé « Illustration de patrimoine » afin de mettre en valeur et de mettre en lumière le patrimoine architectural. Elle a accepté de répondre à nos questions en amont de sa participation au Salon Museum Connections.

Communicant.info : Bonjour Anne, pouvez-vous vous présenter et présenter Illustration de Patrimoine ?
Anne Létondot : Bonjour et merci de me donner l’occasion de parler de mon activité dédiée au monde du patrimoine et de la culture. Je suis illustratrice spécialisée dans le patrimoine. Avec plus de 8 ans d’expertise dans le dessin d’architecture, j’accompagne les professionnels dans la mise en valeur de leurs monuments grâce à l’illustration numérique. A partir de photographies, je réalise des dessins des façades de lieux historiques, de musées, de châteaux, de boutiques… afin de mettre en valeur nos « vieilles pierres » comme j’aime les appeler avec beaucoup d’affection.
Ces dessins numériques peuvent ensuite se décliner sur une infinité de supports en fonction des besoins : du totebag à la carte de visite, en passant par les goodies d’offices de tourisme, les cadeaux d’entreprise… le print, le web tout y passe… Je pense aussi aux vignobles et les étiquettes de bouteille de vin, aux entreprises pour des cadeaux… Il est également possible de les décliner en grand format, comme sur des bâches de chantier ou des éléments de scénographie. A titre d’exemple, la ville de Saint-Cloud a misé sur son patrimoine à plusieurs reprises notamment pour souhaiter la nouvelle année à ses citoyens au cours d’une campagne de vœux mettant en avant les monuments de la ville. J’ai également travaillé avec le Musée du vin de Champagne et d’Archéologie régionale d’Epernay qui a décliné l’illustration sur des produits en vente au sein de la boutique. D’autres structures comme la Fondation d’Aguesseau, le Ministère des Armées, la mairie du 7e arrondissement de Paris ou encore des entreprises immobilières spécialisées l’utilisent sur des plaquettes commerciales ou en ont fait leur logo. En tant qu’acteur du patrimoine, il me tient également à cœur de transmettre ma passion pour les monuments et l’architecture. A ce titre, je travaille avec des musées, des écoles ou des municipalités et j’encadre des ateliers de sensibilisation auprès du jeune public, notamment des ateliers de dessin.

« Les visiteurs sont très souvent marqués par la façade des lieux qu’ils (re)découvrent. C’est la première chose qu’ils aperçoivent lorsqu’ils arrivent sur place… »

Illustrations de patrimoines architecturaux !

C.I : Pouvez-vous nous expliquer quelle peut être l’utilité pour un lieu muséal ou patrimonial de réaliser ces illustrations dans une stratégie de médiation ou de développement des publics ? 
AL : Aujourd’hui, 95 % des français estiment que notre patrimoine participe au rayonnement de la France à l’international. Il est donc possible de transposer cela à l’échelle de notre pays ou d’un territoire. Nos lieux patrimoniaux sont une vraie richesse et leur valorisation participe au développement des activités culturelles qui y prennent vie.
Qu’ils soient touristes ou habitués, les visiteurs sont très souvent marqués par la façade des lieux qu’ils (re)découvrent. C’est la première chose qu’ils aperçoivent lorsqu’ils arrivent sur place. Il suffit de voir d’ailleurs le soin que l’on apporte aux ravalements de façade, qui sont le point d’orgue de beaucoup de rénovations. Travailler sa communication autour de la devanture de son musée, de son château, de son entreprise, c’est s’assurer de rester dans les mémoires ! C’est aussi développer une image de marque pointue et de qualité. J’ai pour habitude de dire que pour préserver le patrimoine, il faut sensibiliser le public. Et pour sensibiliser, il faut valoriser, il faut mettre en valeur. Vous aurez beau être propriétaire ou gestionnaire d’un lieu d’exception, si vous ne le propulsez pas sur le devant de la scène, il pourra longtemps rester dans l’ombre. Quoi de pire pour un lieu culturel que d’être méconnu de tous ? Les illustrations que je réalise font partie intégrante de la stratégie de communication de mes clients. Elles sont le coup de pouce nécessaire pour sublimer un lieu et marquer les esprits.
C’est donc dans cette logique de communication innovante que mon travail d’illustratrice spécialisée dans le patrimoine est bénéfique aux structures culturelles e touristiques qui souhaitent appuyer leur stratégie de médiation ou de développement des publics. Aujourd’hui, les publics privilégient les expériences dans des lieux avec lesquels ils partagent des valeurs. Il en est de même pour toute personne souhaitant faire appel à une entreprise. Miser sur la valorisation du patrimoine en tant que lieu culturel ou en tant qu’établissement privé est une vraie prise de position. Cela montre l’intérêt que l’on porte à nos monuments et c’est une manière de revendiquer son attachement à notre patrimoine.

« Rendre hommage aux savoir-faire de tous les artisans qui ont œuvré pour construire et façonner ces monuments il y a plusieurs siècles »

C.I : Votre dessin est à la fois simple et précis… Comment pensez-vous que celui-ci contribue à faire changer le regard sur le patrimoine bâti ?
AL : Au quotidien, nous sommes entourés de patrimoine et de monuments. Encore faut-il s’en rendre compte. Certes nous ne côtoyons pas tous les jours le château de Versailles ou les grands monuments parisiens. Pourtant chaque commune possède de nombreuses pépites architecturales qui valent le coup d’œil. Malheureusement parfois, le patrimoine fait tellement partie de notre quotidien que nous n’y prêtons plus attention. Laissez-moi vous citer un message qu’une personne suivant régulièrement mon travail sur les réseaux sociaux m’a envoyée récemment : «… Je voulais juste te dire que je me balade plus souvent à Paris en ce moment, et que grâce à toi et ton travail d’illustration, je suis encore plus attentive aux façades et à leurs jolis détails ! Il y a des merveilles ». On marche dans la rue les yeux rivés sur les pavés ou sur notre smartphone. Et pourtant, en levant les yeux, on découvre des pépites au sein de nos lieux de vie. Pour ma part, je redécouvre chaque jour de nouvelles façades dans les villes que j’arpente. C’est une source d’inspiration sans fin. L’illustration est une façon de sensibiliser au patrimoine et d’aiguiser notre regard sur les choses. Ce n’est pas pour rien que l’étymologie du mot illustration vient du latin « illustratio » : « action d’éclairer ».
Vous parlez de précision. Il est vrai que la minutie avec laquelle j’aime dessiner les détails des façades permet de s’attarder sur des éléments qui (re)donnent à nos monuments toutes leurs lettres de noblesse. C’est aussi l’occasion de rendre hommage aux savoir-faire de tous les artisans qui ont œuvré pour construire et façonner ces monuments il y a plusieurs siècles. Pas question de simplifier le dessin d’un chapiteau qui a demandé des heures de travail à un tailleur de pierre.

Author Details
Je m’appelle Cyril Leclerc. Je propose, en tant qu’indépendant, du conseil et de l’accompagnement en communication dans les domaines culturels et artistiques. Diplômé en Histoire de l’Art et en Ingénierie culturelle, je me suis, au fil de mon parcours, spécialisé dans la communication culturelle, jusqu’à en faire mon métier. J’ai notamment été pendant sept années, chargé de la communication culturelle à l’Abbaye aux Dames, la cité musicale (Saintes – France). Je m’intéresse particulièrement à la façon dont on peut mettre les outils marketing au service de projets culturels et comment la communication peut enrichir un projet culturel, lui apporter du sens…