communicant.info | Je veux… Un site internet !
Avoir un site internet, c'est pour votre musée, votre association, votre structure culturelle, une évidence… Internet est devenu depuis quelques années un support central. Dans la vie privée et professionnelle, il est incontournable… Comme dans votre stratégie de communication culturelle. Mais, au fait, cette stratégie, quelle est-elle ? Et comment la mettre en musique sur le web ?
Site internet, stratégie, communication, culturelle, publics, éditorial
255
post-template-default,single,single-post,postid-255,single-format-standard,ajax_fade,page_not_loaded,,qode-title-hidden,qode_grid_1300,qode_popup_menu_push_text_right,footer_responsive_adv,qode-content-sidebar-responsive,qode-child-theme-ver-1.0.0,qode-theme-ver-10.0,wpb-js-composer js-comp-ver-4.12,vc_responsive

Je veux… Un site internet !

Avoir un site internet, c’est pour votre musée, votre association, votre structure culturelle, une évidence… Internet est devenu depuis quelques années un support central. Dans la vie privée et professionnelle, il est incontournable… Comme dans votre stratégie de communication culturelle. Mais, au fait, cette stratégie, quelle est-elle ? Et comment la mettre en musique sur le web ? Avant de tisser votre toile… intéressons-nous aux points d’ancrage de celle-ci !

 

Quels objectifs ?

Vous pouvez déjà imaginer les fonctionnalités de votre site, son graphisme, son arborescence… Certes, il n’est pas interdit de rêver.

Mais la première question à se poser, c’est : pourquoi je crée un site ? Ou pourquoi je décide de refaire mon site ? Dans quel objectif ?

Est-ce pour me faire connaître ? Est ce que je veux pouvoir vendre des billets pour mes concerts, mes spectacles, animations ou exposition ?
Est ce que je veux récolter des avis de mes spectateurs / visiteurs ? Est-ce-que je veux récupérer leur contacts ? Faire connaître mon expertise ?
C’est en vous posant ces questions que vous allez pouvoir réfléchir à la structure de votre site. Et aux fonctionnalités dont vous avez besoin (base de données, billetterie sécurisée, boutique en ligne, questionnaire, formulaire de contact etc.). Il y aura beaucoup de photographies ? Une photothèque / un gestionnaire de média peut être utile… Vous invitez plusieurs fois un artiste ? Il y a sans doute des outils pour éviter de taper trois fois sa biographie… Mais rappelez-vous : réfléchissez bien à l’objectif de votre site… Et n’oubliez pas de les chiffrer, de déterminer le temps nécessaire pour les atteindre. Restez également simple et réaliste.

 

quel public visez vous ?

A qui s’adresse votre site ? Le savez-vous ? 
Si vous créez votre site : interrogez-vous sur les pratiques de vos publics :
> par quels mots-clés ils pourraient accéder sur votre site ? (pour déterminer le positionnement et le référencement de votre site)
> quelle est leur pratique d’internet ? Par exemple, si votre public est un public peu familiarisé avec internet, vous mettrez l’accent sur une ergonomie simple et intuitive…
> Si votre site draine des publics distincts à la recherche d’informations précises (oui l’internaute est seul au monde), réfléchissez à personnaliser son parcours. Voici quelques exemples :

– Dans une salle de spectacle, par catégorie de spectacle
– Dans un musée : par type d’activité (familiale, découverte, expert…)
– Mais aussi : par type de publics (presse, mécènes, particuliers, scolaires, groupes…)
Par ailleurs, mieux vous connaîtrez vos publics, plus vous saurez les séduire, les rassurer (oui l’internaute cherche à se rassurer) et les convaincre !

 

la première impression est la bonne !

Vous avez entre 10 et 30 secondes (en moyenne) pour séduire le visiteur (oui l’internaute est versatile).
Alors, celui-ci doit vite : comprendre ce que vous êtes, où il est… et décider s’il se reconnaît au travers de votre proposition (oui l’internaute est narcissique). Cela suppose :

– de faire passer un message percutant, simple et compréhensible (l’attention se perd plus vite sur internet)…

– d’avoir un site « vendeur » : beaux visuels (prévoyez, si possible, par exemple d’investir dans un reportage photo avant de créer votre site), contenus à haute valeur ajoutée (vidéos, documents à télécharger, etc)
– d’immerger votre visiteur dans votre univers (culturel, artistique). Il doit vivre et comprendre, virtuellement, l’expérience proposée par votre structure culturelle…
En résumé, avant de concevoir votre site, réfléchissez bien :
– au message à faire passer
– à définir votre univers, votre ADN, l’expérience proposée à vos public… Pour lui vendre du rêve !

– de réfléchir à une arborescence (plan du site) simple, où le visiteur ne se perd pas dans un dédale de liens. Une fois sorti du labyrinthe, il n’y entrera plus (oui l’internaute est susceptible) !
Pour finir avec cet exemple du labyrinthe, essayer de comparer votre site internet avec des actions de la vie réelle. Voici un exemple pour les boutiques en ligne :

 

Enfin, pensez « mobile ». Il y a 9 chances sur 10 que votre site soit consulté depuis un smartphone, une tablette tout autre objet connecté (oui l’internaute est aussi un mobinaute). Privilégiez un site utilisant la technologie Responsive Web Design (RWD) : le site s’adapte au support sur lequel il est lu.

 

la gestion des contenus

Rien de pire qu’un site internet qui contient des informations obsolètes. Il faut donc le mettre à jour régulièrement, le faire vivre.

Avant de créer votre site internet, déterminez :

> la charte éditoriale : choisissez les sujets qui vont être abordés sur le site internet, la façon dont il vont être traités (angle, ton, fréquence des publications, etc.).
> les rôles de chacun dans la gestion du site : vous n’avez pas une équipe dédiée à la gestion du site internet ? Déterminez tout de même qui va pouvoir se charger de la mise à jour et à quelle fréquence. Par ailleurs, dans ce cas, sachez rester simple pour rester crédible. En d’autres termes : ne créez pas une usine à gaz que vous n’allez pas pouvoir gérer, votre image en ligne (et votre image tout court) pourrait en prendre un coup…

 

briefez votre agence / prestataire web

A ce stade, vous avez déjà bien déterminé vos objectifs, les moyens pour atteindre ces derniers, ciblé les internautes que vous souhaitiez atteindre, l’univers où ils allaient s’immerger…
Avant de foncer chez votre agence / prestataire préféré ou de lancer un appel d’offre… Formalisez bien tout cela sur le papier, consultez toutes les personnes concernées par le projet et faites leur valider le projet…
Apportez des précisions concernant l’aspect graphique : votre site internet doit conserver un lien visuel avec vos autres supports de communication. Vous n’êtes pas un technicien, mais vous savez désormais ce que voulez. Illustrez vos desiderata en prenant exemple sur des sites internet existants. Demandez un calendrier avec des étapes de validation : quand vous faites construire, vous faites des visites et des réunions de chantiers ? Faites la même chose pour votre site internet. Enfin, projetez-vous dans l’avenir : essayez de prévoir les évolutions futures de votre site internet.

 

il y a une vie au delà de votre site internet

 Il est important pour votre site, son référencement et pour votre visibilité en ligne, de voir plus loin. Lors de la conception de votre site, imaginez :

– la complémentarité entre votre site et les réseaux sociaux, leur connexions et interactions…

– comment votre newsletter / votre blog peut générer du trafic vers votre site

– quel liens entrant / partenariats vont booster sa fréquentation et son référencement

– la cohérence visuelle entre tous vos supports en ligne…

En bonus

  • Evaluer l’efficacité de votre site internet

– nombre de visites uniques, de pages visités, temps passé sur le site
– taux de rebond (internautes qui sont rentrés sur votre site internet par une page – généralement la page d’accueil – et l’ont quitté sans visiter d’autres pages)

– ratio visiteurs / billets vendus en ligne, nombre de sollicitation par le biais du site internet, nombre de contacts récupérés par le biais du site.

  • Quelques derniers conseils

– Pensez à la connexion entre vos outils de billetterie / relations publiques… Pour éviter d’avoir à saisir deux fois certaines informations
Musée, monuments, pensez votre stratégie web de sorte à ce que vos visiteurs puissent interagir avec vous avant, pendant et après leur visite…

– Plutôt que la sempiternelle mention « Site / page en construction », donnez un rendez-vous aux internautes : « Nous préparons la programmation de l’année prochaine, rendez-vous le… pour découvrir les premiers noms… ».

Vérifiez la disponibilité et achetez le nom de domaine de votre site avant sa conception.

– Regardez ce que font vos concurrents

– Et… pourquoi ne pas demander son avis à vos publics ?

Étiquettes :