Culture soutenable

Communiqué : Lancement du programme Augures Lab Numérique Responsable

Un grand musée français émet environ 9 000 tonnes de CO2 par an, soit l’équivalent annuel de 800 français·es. Dans un contexte de grande urgence climatique et sociale, une vingtaine d’acteurs majeurs dont le Musée d’Orsay,le Palais de Tokyo, le Mucem et d’autres) s’engagent dans l’Augures Lab Numérique Responsable ), un programme collaboratif d’expérimentation pour écoconcevoir le numérique culturel : mettre la technologie au service de la création, de la culture et des publics tout en maîtrisant son impact écologique et social.

Les limites environnementales du numérique

Si certaines institutions sont tentées de développer des formats numériques (expositions immersives, réalité virtuelle, métavers, NFTs, etc.), guidées par une volonté de plus large diffusion et une sensation de moindre impact environnemental, le numérique présente aussi ses limites. Les acteurs de la culture sont alors amenés à refonder leur stratégie numérique à l’aune de certains constats :
L’impact écologique du numérique, qui représente 4% des émissions de GES mondiales.
L’impact social du numérique, qui renforce les inégalités d’accès à la culture.
L’impact politique du numérique, car la dépendance aux GAFAMs (Google, Amazon, Facebook, Apple, Microsoft) menace nos communs culturels.
L’impact sanitaire et cognitif du numérique sur des publics déjà sursollicités.

Un laboratoire d’expérimentation

Pour répondre à ces problématiques, Les Augures et Ctrl S lancent un laboratoire d’expérimentation sur le modèle de la recherche-action avec la participation de représentant·es de 14 institutions culturelles, quatre territoires et deux écoles d’art et de design pour un programme se déroulant de mai 2022 à décembre 2022.
L’ambition de ce projet est de permettre aux acteur·.ice.s de la culture de s’emparer de ces problématiques, de s’allier pour créer de nouveaux communs numériques (mutualiser des infrastructures, développer des fonctionnalités bénéficiant à tous·tes) et de se mobiliser autour de trois sujets majeurs :
1- Infrastructures et usages numériques : Comment construire une politique d’achats numériques responsables (matériel & logiciel) ? Comment intégrer les sujets des DSI dans la construction de sa politique RSE ? etc.
2-Communication et médiation numérique : Comment évaluer l’impact écologique de mon site web ? Comment protéger les données des publics tout en utilisant les plateformes pour communiquer ? Quelle place donner à la vidéo ? etc.
3-Création numérique : Faut-il renoncer à utiliser la réalité virtuelle compte-tenu de son coût énergétique ? Quel avenir pour les NFTs ? etc.

En savoir plus
Sur le site des Augures
Sur le site de Ctrl+S

Auteur
Je m’appelle Cyril Leclerc. Je propose, en tant qu’indépendant, du conseil et de l’accompagnement en communication dans les domaines culturels et artistiques. Diplômé en Histoire de l’Art et en Ingénierie culturelle, je me suis, au fil de mon parcours, spécialisé dans la communication culturelle, jusqu’à en faire mon métier. J’ai notamment été pendant sept années, chargé de la communication culturelle à l’Abbaye aux Dames, la cité musicale (Saintes – France). Je m’intéresse particulièrement à la façon dont on peut mettre les outils marketing au service de projets culturels et comment la communication peut enrichir un projet culturel, lui apporter du sens…