communicant.info | De l'utilité de la cohérence dans la communication culturelle
Nous avons souligné l'importance de synchroniser ses actions de communication culturelle pour être plus efficace. Mais aussi, de réfléchir à la finalité de sa communication avant de réfléchir aux moyens (au choix des canaux de communication). Voici sous la forme d'une petite allégorie, quelques explications. Ou pourquoi la communication culturelle ne peut être réduite à la simple création / diffusion de supports...
collier de perles, cohérence, communication, culturelle, projet, artistique, culturel
217
post-template-default,single,single-post,postid-217,single-format-standard,ajax_fade,page_not_loaded,,qode-title-hidden,qode_grid_1300,qode_popup_menu_push_text_right,footer_responsive_adv,qode-content-sidebar-responsive,qode-child-theme-ver-1.0.0,qode-theme-ver-10.0,wpb-js-composer js-comp-ver-4.12,vc_responsive

L’ALLÉGORIE DU COLLIER DE PERLES : De l’utilité de la cohérence dans la communication culturelle

Dans un précédent article, nous avons souligné l’importance de synchroniser ses actions de communication culturelle pour être plus efficace. Mais aussi, de réfléchir à la finalité de sa communication avant de réfléchir aux moyens (au choix des canaux de communication).
Voici sous la forme d’une petite allégorie, quelques explications. Ou pourquoi la communication culturelle ne peut être réduite à la simple création / diffusion de supports…

Imaginez une perle. Aussi belle qu’elle soit, elle n’a pas beaucoup d’utilité. Rajoutez lui d’autres perles. Elles sont très belles ensemble. Certes. Mais il ne manque pas quelque chose pour faire un vrai collier ? Le cordon bien sûr ! C’est lui qui donne la cohésion, qui maintient les perles et fait que le tout tient autour du cou. Et en enfilant les perles dans le fil, vous avez attention à ce que les perles choisies soient coordonnées selon leur taille, leur couleur… Et ce choix ? Pourquoi l’avez vous fait ? Sans doute parce que ce collier que vous portez vous voulez qu’il vous ressemble, qu’il soit en accord avec votre personnalité ?

Oui mais la communication culturelle dans tout cela ? Jetez un œil à ce schéma :

Qu’est que cela veut dire ?

La communication culturelle est comme un collier : les perles ne sont rien sans le cordon qui les relie.
Ci dessus, sont illustré deux façon de communiquer :

  • la première consiste à créer des supports de communication sans s’interroger sur la finalité de leur création. Les perles sont dispersées, le collier n’existe pas. Et pour cause il n’y a pas de cordon pour relier les perles. il n’y a pas de stratégie pour donner un sens au actions de communication…
  • la seconde consiste à donner à sa communication culturelle une cohérence globale. Le cordon relie les perles et crée le collier. Les supports de communication (les perles) sont disposé dans un certain ordre. de sorte à atteindre un objectif précis, un public précis…

Le cordon c’est votre stratégie de communication culturelle. Elle n’est efficace que si elle est cohérente et coordonnée.

Vous pouvez fabriquer de belles perles mais n’oubliez pas le cordon pour les relier ! Pensez votre communication dans sa globalité comme pour ce collier de perles. Et ce, en vous appuyant sur un unique socle : votre projet artistique et culturel.
Pensez à comment vos outils de communication vont se renforcer les uns les autres. Par exemple : Comment votre présence dans les médias locaux peut renforcer votre campagne d’affichage ? Comment vos différents supports en ligne se répondent et renforcent votre image ? Comment vos brochures renvoient sur votre site internet / vos réseaux sociaux ?

EN BONUS

Allons plus loin dans la réflexion…

Ce collier, lorsque vous l’avez conçu, fait concevoir ou choisi, vous aviez une idée derrière la tête.

  • Vous avez choisi des couleurs, formes qui vous plaisent, qui vous ressemblent
  • Vous avez réfléchi à ce qu’il soit assorti à vos vêtements, bagues, sac et vous êtes projeté (je le porterai avec telle veste, pull).
  • Ou alors, vous l’avez fait dans un objectif précis : séduction, déclaration, événement particulier ou quelque chose à vous faire pardonner ?
  • Vous avez réfléchi à qui vous l’offriez : « Il va plaire à ma fille, à ma petite amie, à ma femme, à ma mère » (et le choix est sans doute différent en fonction de la personne à qui vous l’offrez)

 

De même, avant de communiquer, avez-vous réfléchi à :

  • Qui je suis / d’où je viens ? quelle est mon histoire ? (MON IDENTITE ARTISTIQUE
    ET CULTURELLE)
  • Où je vais ? Pourquoi ? (MA STRATEGIE, MON OBJECTIF)
  • Qu’est que je veux dire ? A quel moment ? Où ? (MON MESSAGE)
  • Qui je cible et comment ? (MES CIBLES, LES MOYENS UTILISES)
Étiquettes :