communicant.info | UNE MARQUE CULTURELLE ? POURQUOI FAIRE ?
L'association des termes "marketing" ou "marque" aux activités culturelles et artistiques peut sembler incongrue. Pourtant, mettre en place une marque culturelle est un atout pour votre établissement, votre événement ou votre association... Voici quelques raisons de développer votre marque culturelle.
Marque, culturelle, culture, Marketing, projet culturel, unique
223
post-template-default,single,single-post,postid-223,single-format-standard,ajax_fade,page_not_loaded,,qode-title-hidden,qode_grid_1300,qode_popup_menu_push_text_right,footer_responsive_adv,qode-content-sidebar-responsive,qode-child-theme-ver-1.0.0,qode-theme-ver-10.0,wpb-js-composer js-comp-ver-4.12,vc_responsive

UNE MARQUE CULTURELLE ? POURQUOI FAIRE ?

L’association des termes « marketing » ou « marque » aux activités culturelles et artistiques peut sembler incongrue.
Pourtant, mettre en place une marque culturelle est un atout pour votre établissement, votre événement ou votre association…
La culture doit, en effet, évoluer dans un contexte de crise. Une situation qui s’accompagne d’une baisse de l’investissement public.
De plus, avec l’arrivée d’Internet, la concurrence s’est accrue et la consommation culturelle s’est individualisée.
Voici donc, dans ce contexte, quelques raisons de développer votre marque culturelle.

image3

Parce qu’une marque permet de construire une relation durable avec son public

Beaucoup de personnes associent à tort le marketing à la vente d’un produit. Ce qui pouvait encore fonctionner dans les années cinquante est révolu.

La consommation démultipliée, individualisée fait que le consommateur a le choix. L’objectif premier est la satisfaction du client

  • L’objectif de la vente est le suivant : réaliser une transaction, obtenir un revenu immédiat
  • Celle du marketing est différente : Installer une relation pour un profit durable

Créer votre marque culturelle, c’est s’intéresser aux autres pour créer du lien avec eux.

 

Parce que vos publics sont a la recherche d’une experience

Le consommateur est roi. Oui, mais celui-ci est surtout à la recherche d’une expérience. Qu’est-que cela veut dire ?
Il a plus de temps pour les loisirs et la culture. Mais autour de lui, tout s’accélère : il faut être rapide, partout, tout le temps…

Il veut donc vivre les choses intensément, il veut que l’offre soit personnalisée, adaptée à ses envies : il veut s’immerger, faire corps avec une expérience. Mais il recherche aussi du sens, du lien social… Mettre en place une stratégie de marque, c’est prendre en compte ces attitudes, certes paradoxales, dans la construction de votre projet de sens. C’est répondre aux attentes de vos publics.

 

Parce Que la concurrence est partout / La simple communication ne suffit pas

Prenons un exemple. Vous proposez une programmation de concerts.

Vous êtes en concurrence avec les salles de concerts environnantes, s’il y en a. Vous l’êtes aussi avec le bar du coin qui propose une soirée musicale. Allons plus loin. Et rappelez-vous : le consommateur fait le choix final. Il peut aussi choisir d’aller voir un film, de regarder un DVD musical, une émission à la télévision, ou d’écouter de la musique par le biais des multiples possibilités offertes par internet et portées par une communication de masse.

Vos spectateurs viennent pour ce que vous faites, il viennent aussi pour ce que vous êtes, pour « l’esprit des lieux », la sincérité de votre projet artistique… Et on arrive au point suivant : vous devez vous différencier.

 

Parce que vous êtes unique mais vous ne le savez (Peut être) pas encore

Le noyau de votre marque, ce n’est pas une vaine tentative de vendre un produit. Non. C’est le projet culturel et artistique de votre établissement, de votre association, votre événement. Ce projet, vous le menez avec sincérité, avec attachement. Vous ne le copiez pas à gauche ou à droite… Il est donc unique ! De plus, une oeuvre, un bien culturel n’a pas de cycle de vie, et n’est pas comparable à une autre oeuvre, un autre bien culturel… Il est par essence unique.

Créer une marque va donner un surplus de valeur à ce projet. Cela va permettre de l’identifier. Mieux : de le différencier. C’est le moyen de passer un contrat avec vos publics. Vous leur proposez un projet de sens, de valeurs. Ils vont y adhérer. Vous leur faites une promesse. Vous allez donc devoir la tenir.

 

C’est un formidable outil de cohérence

En déterminant votre marque, vous allez déterminer vos valeurs, votre vocation et aussi la promesse que vous souhaitez faire à vos publics.
Avec votre projet culturel et/ ou artistique ce sont ces éléments qui prédominent / régissent aux manifestations de la marque. Les manifestations de cette marque, ce sont tous les éléments qui permettent à votre marque de s’exprimer de façon concrète. Par exemple pour un musée, ce sont les services de billetterie, de boutique, de restauration, d’accueil et de guidage du public.

Piloter un projet par la marque c’est faire évoluer votre projet culturel au regard des changement de société sans le dénaturer. C’est rester fidèle et cohérent à sa vocation, ses valeurs et surtout, à la promesse faite à vos publics.

Une marque s’inscrit dans le temps, son futur prend racine dans son passé. Elle permet une gestion flexible de votre projet culturel. Continuer à anticiper les évolutions de celle-ci, tout en restant cohérent : c’est la clé de votre pérennité.

 

Parce que vous établissez une relation d’égal à égal avec vos mécènes

La recherche de fonds ne doit pas être pensée comme « une politique de la main tendue ». Les subventions doivent être perçues comme une volonté d’investir dans vos valeurs.
Construire une stratégie de marque vous permet d’établir une relation « gagnant-gagnant » avec les autres marques. Pourquoi ? Parce que vous êtes cohérent, lisible et visible. Mais aussi parce que vous procédez à un échange de valeurs. De la sorte, « les entreprises ont autant besoin de vous que vous d’elles ».

Étiquettes :